Malheureusement la question d’une justice écologique posée a nouveau par l’explorateur anglais Ranulph Fiennes a cause de l’équipe Trump qui nie le réchauffement climatique, dépasse largement la théorie de la justice de Rawles.(1)

 

Il a été impossible jusqu’à présent de créer une justice internationale et de condamner les crimes contre l’environnement ou contre les écosystemes parce que les juristes inspirés de John Rawles ne connaissent que les êtres humains en tant qu’individus et ne se soucient aucunement de tous les différents liens qui unissent entre eux les corps humains et les ecosystèmes. L’individu de Rawles si il a besoin de justice, ne respire pas ni ne saigne ni ne se nourrit.

 

Grace a Rawles et a sa theorie de la justice les peuples primitifs ont tous ete privés de leurs droits. Par ailleurs en collant à la theorie ultra liberale de l’indivualisme la justice a pris le parti des personnes physiques jusqu’a semer les graines de la corruption dans les moindres recoins de la planète. Trump et son gang sont bien plus forts qu’aucun mouvement écologique. Ils ont la justice pour eux et non pour nous

 

 (1)  http://www.huffingtonpost.co.uk/entry/ranulph-fiennes-warns-against-donald-trumps-attitude-to-climate-change_uk_5909dad6e4b0bb2d0873c1f9